Skip to main content

FACE A LA CRISE SANITAIRE LE CABINET COSTER ASSOCIATES S'ADAPTE

18 Mars 2020

Quelques nouvelles aujourd’hui de l’un de nos partenaires, Coster Associates. :

https://www.costerassociates.com

Cabinet d’avocats français, spécialisé dans le droit des affaires, il accompagne depuis de nombreuses années des sociétés européennes qui souhaitent s’implanter en Chine, se restructurer ou hélas se retirer du marché. Sur Shanghai, 7 avocats franco-chinois composent l’équipe.

Toute l’équipe a passé les vacances du Nouvel An à Shanghai et a eu la chance de ne pas avoir voyagé avant le début de la crise. L’activité du cabinet à bien entendu été ralentie pendant les congés du Nouvel An Chinois et jusqu’à la réouverture autorisée du cabinet. L’impact a donc été minime pour le moment. Les mesures d’hygiène et de sécurité (prise de température à l’entrée, solution désinfectante pour les mains et les vêtements, distribution de masques, etc.) ont été prises très tôt et ont rassuré.

Presque tous les collaborateurs ont eu la possibilité de revenir dans leurs locaux, et quand cela n’était pas possible pour raison familiale, du télétravail et un aménagement intelligent des horaires a été mis en place. Les collaborateurs étaient tous heureux de pouvoir revenir travailler.

Une vraie dématérialisation des dossiers clients par des NAS hébergés au cabinet et un outillage informatique complet ont permis au cabinet Coster Associates, d’être déjà prêt pour adopter les nouveaux usages mis en place pour faire face à la crise. Toutes les informations du bureau sont accessibles, partageables et encryptées sur le cloud privé du cabinet.

Les déplacements prévus en dehors de Shanghai, y compris pour des audiences, ont bien entendu été chamboulés. Mais la plupart des tribunaux chinois ont été fermés ou se sont montrés accommodants et la situation était donc parfaitement gérable.

La permanence juridique gratuite de l’UFE du mercredi matin a été maintenue et s’est tenue dans un café en bas du bureau le temps que le management de la tour autorise de nouveau les visites. Le cabinet a dû faire face à beaucoup d’appels de ressortissants étrangers licenciés et d’entreprise sur les questions d’hygiène et de sécurité au travail, la gestion de la crise et les baux.

Aujourd’hui, les choses semblent être sur la bonne voie en Chine. Il convient cependant de rester vigilant et de ne pas baisser la garde. La situation en Europe aura un effet certain de ralentissement sur beaucoup de dossiers d’implantation du fait des difficultés à voyager.

Nos amis chinois disent quand dans toute crise, il faut chercher les opportunités. Il convient de garder la tête froide, de remobiliser ses salariés pour utiliser au mieux cette période difficile pour repenser les stratégies et le développement, impliquer l’ensemble des équipes dans ces réflexions et créer un esprit de corps dans l’intérêt de la société et donc du pays d’accueil. JIA YOU