Skip to main content

CONFERENCE DU DOCTEUR DONVAL

10 Novembre 2014

De retour en France cet été ? Point et achats santé à ne pas oublier !

Même si le corps médical et les établissements de santé de Shanghai sont de plus en plus nombreux et  proches de nos médecins et procédures, profitez de vos vacances en France pour aller consulter, vérifier certains points particuliers ou pour rapporter des produits plus difficiles à trouver en Chine.

Pourquoi pas un bilan de santé ?

Le bilan de santé annuel est un examen préventif et périodique dont le contenu est adapté à chaque personne en fonction de son âge, de son sexe, de ses facteurs de risques familiaux, professionnels et de ses habitudes de vie. Certaines entreprises le préconisent ou obligent leurs salariés expatriés à l’effectuer dans un centre médical agréé par le siège de la société et proche de celui-ci. La famille du salarié peut également parfois en bénéficier donc renseignez-vous. Par contre, pensez à prendre le RDV avant votre départ, les créneaux disponibles des médecins étant plus rares qu’en Chine !

Un conseil : check-up pour les enfants

Avant la puberté chez votre généraliste ou votre pédiatre habituel. Ceci permet d’avoir une traçabilité au cours des années, et des conseils d’un praticien dans votre langue avec vos références. Le bilan s’appuiera sur un examen clinique et neurologique permettant de vérifier la croissance harmonieuse de l’enfant.

On vérifiera les mensurations, la statique, la marche, les vaccinations (à faire de préférence dans votre pays natal pour respecter le calendrier de vaccination selon la réglementation en vigueur et avec des produits existants et surs),  l’absence de troubles sensoriels (audition vision) qui pourraient altérer les apprentissages. Les difficultés scolaires doivent amener à un bilan orthophonique et neuropsychologique. Un examen bucco-dentaire  chez le dentiste vers l’âge de 5/6 ans permettant de voir ce professionnel dans un climat de confiance et non dans un climat de soin.

Le conseil du médecin : Pensez à faire remplir les certificats d’aptitude aux sports, demandés lors des inscriptions aux activités des enfants en septembre.

A la puberté, d’autres soucis potentiels ne doivent pas être négligés

L’examen clinique est essentiel car le corps de l’adolescent est au centre de ses préoccupations : vérifier la croissance de l’adolescent, qui peut grandir d’une dizaine de centimètres par an, cette croissance rapide pouvant décompenser une scoliose et entraîner des douleurs dorsales. Le médecin vérifiera aussi les signes de puberté, l’apparition des premières menstruations. Dix questions seront posées à l’adolescent qui vont balayer les difficultés liés aux modifications corporelles (appétit, sommeil, relations sexuelles), les relations au sein de la famille (sa position, les activités faites en familles, le bien être en famille) et au sein de la société (travail scolaire, activités extra scolaires, sortis, consommation tabac, alcool et drogues par l’adolescent ou son entourage), ces points sont toujours mieux à discuter dans sa langue maternelle, et dans un environnement familier.

Le conseil du médecin : Certains vaccins, devant être faits à la puberté,  hépatites B, méningite C,  rougeole oreillon, rubéole, chez les filles le HPV mais aussi les rappels,  peuvent permettent d’aborder la sexualité.

Chez l’adulte, quels sont les examens à faire régulièrement ?

Un examen gynécologique doit être fait tous les ans pour les femmes. Une mammographie est préconisée tous les 3 ans jusqu’à 65 ans, un frottis tous les 3 ans entre 25 et 65 ans après deux frottis normaux à un an d’intervalle : essayez de garder le même centre pour avoir un archivage de vos données alors que vous êtes expatriés.

Chez l’homme, un examen  urogénital et une prise de sang sont recommandés tous les ans après 50 ans dans le cadre de la prévention du cancer de la prostate. Faites vérifier l’appareil cardio-vasculaire vers 40 ans, surtout si vous avez  un mode de vie sédentaire, de nombreux dîners d’affaires, une consommation d’alcool non négligeable et un travail stressant.

Le conseil du médecin : Une épreuve d’effort est recommandée en vue de l’obtention d’un certificat pour la pratique de sport chez un patient de plus de 50 ans présentant des facteurs de risque cardio-vasculaire. Les taux de cholestérol doivent être régulièrement vérifiés, chez femmes et hommes entre 16 et 30 ans, puis très régulièrement après 50 ans.

Pensez aussi au dermatologue

L’examen de la peau afin de surveiller ses grains de beauté est la meilleure façon de prévenir le cancer de la peau. Bien sûr, protégez-vous du soleil avec de la crème solaire, surtout si vous prévoyez des vacances en hiver à la plage, et pensez à ramener quelques tubes dans vos valises, le choix étant plus limité en Chine sur les marques, les contenances, les écrans minéraux, et leur prix plus élevé. Faites vérifier d’éventuelles autres lésions dermatologiques dont vous ne vous êtes pas préoccupé pendant l’année.

Quels médicaments ou produits rapporter ?

Aspirine, paracétamol, ibuprofène adulte et enfants ne seront jamais inutiles, nos marques habituelles n’étant pas commercialisées en Chine. Rapportez du Spasfon pour les douleurs de ventre, ainsi que du Lariam et de la Malarone, médicaments antipaludéens, si vous prévoyez un voyage en zone sensible.

Shampoing et lotion anti-poux, vermifuge, produit répulsif moustique, dentifrice (le dosage en fluor est meilleur), collyre antiseptique en unidose pour éviter un début de conjonctivite (il y en a beaucoup a Shanghai), vitamines pour enfants pour une éventuelle cure hivernale. Pensez aussi au déodorant sans aluminium, aux crèmes cosmétiques anti-acné de vos ados et à vos produits de soin préférés.

Si votre état de santé nécessite un suivi particulier et surtout un traitement spécifique, vérifiez que celui-ci est disponible en Chine; sinon, demandez à avoir un traitement pour une longue période en France, et gardez contact avec votre médecin par email pour un éventuel transfert de dossier si vous trouvez un spécialiste sur place.

Le conseil du médecin: Enfin sur un plan plus administratif, vérifiez la validité de votre assurance santé avant le démarrage d’une nouvelle année scolaire.

Un voyage exotique de prévu ?

Mal de l’altitude au Tibet ? Paludisme en Birmanie ? Chikungunya dans les Antilles ? Les menaces infectieuses à travers le monde se répètent et ne se ressemblent pas toujours. Découvrez les conseils aux voyageurs, nouvelles recommandations  2014  du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) pour anticiper  le maximum de risques liés aux déplacements, quelles qu'en soient les destinations. Tous les risques y sont épluchés: paludisme, moustiques, rage, diarrhée, infections sexuellement transmissibles, …

 Valérie DONVAL

Médecin conseil auprès de l’UFE Shanghai

Courriel : v.donval.ufeshanghai@gmail.com